A quoi sert QlikView Expressor ?

QlikView Expressor est en réalité le nom d’une offre proposée par QlikTech qui se compose de 2 produits différents :

  • QlikView Governance Dashboard (QVGD)
  • QlikView Expressor (QVE) Desktop / Server

QVGD est un produit gratuit disponible sur le QlikMarket (Governance Dashboard). Il permet de faire le rétro-scan d’un déploiement afin de fournir des indicateurs de déploiement pour l’IT (nb de .QVD utilisés ou non utilisés, nb d’applications, quelles données sont utilisées et par quelles applications, quelle est l’expression la plus utilisée, quels sont les feuilles et les objets utilisés dans une application, etc). Il se compose d’une application QlikView et d’un runtime réalisé avec Expressor qui permet de faire le rétro-scan.

Une fois QVGD installée, on peut lancer l’application QlikView depuis le menu Démarrer > Tous les programmes > QlikView. Il faut alors configurer les différents paramètres de scan comme les répertoires contenant les applications à scanner, indiquer si l’on utilise le serveur QlikView ou le Publisher, etc.

Ensuite, il faut lancer le scan en cliquant sur le bouton « Scan ». Cela permet d’exécuter le runtime Expressor qui va collecter les données de déploiement. Une fois l’opération terminée, ce qui peut durer plusieurs minutes en fonction de la taille du déploiement, il est possible d’analyser les données au travers de l’application QlikView.

QVE permet de développer graphiquement des processus d’alimentation, appelés DataFlow, et de les centraliser dans un référentiel afin de pouvoir les partager entre plusieurs applications QlikView. Il est alors possible de créer des projets et des librairies de références, qui peuvent être référencées et partagées par plusieurs projets. En cas de changement d’une règle de gestion, la modification sera alors effectuée à un seul endroit et propagée à l’ensemble des applications concernées.

QVE se compose de 4 composants :

  • QVE Desktop, le studio de développement qui permet de créer les Dataflows de façon graphique afin d’alimenter les applications QlikView. Il permet de définir les sources, les cibles et les règles de gestion qui pourront être réutilisées dans le cadre d’alimentation d’autres applications. Cela peut permettre de réduire le recours au scripting dans l’application QlikView pour traiter les problématique de jointure, de mapping, de rejets, etc.

L’application QlikView peut ainsi être alimentée directement à partir de fichiers .QVX générés par le Dataflow, via le composant de sortie « Write Qlikview ». Toute la logique de traitement de la donnée est ainsi traitée dans Expressor.

  • Le référentiel local ou partagé, qui permet de stocker et de visionner les éléments (connexions, schémas, règles, modèles, etc.) nécessaires à la création d’un Dataflow. Dans le cas du référentiel partagé, il est possible de travailler à plusieurs sur le même référentiel (lock/unlock, commit, revert, versions, etc.).
  • Le server, qui exécute, sur le QlikView Server / Publisher, les Dataflows qui ont été réalisés.
  • Le connecteur QlikView Expressor, qui permet de charger directement les données dans QlikView sans passer par des fichiers .QVX. Dans ce cas, il faut générer un package de déploiement du projet dans Expressor. Le connecteur Expressor apparaît dans la liste des connecteurs de base de données de l’éditeur de script. Il est alors possible d’accéder aux DataFlows contenus dans le package pour créer la chaîne de connexion. Il s’agit d’une expression personnalisée de connexion : CUSTOM CONNECT TO.

Il est alors possible de générer l’instruction SQL SELECT directement basée sur le schéma de sortie du composant « Write QlikView » afin de créer la table dans QlikView.

Il existe 3 versions de QVE. La version Desktop, qui est gratuite, et les versions Server (Standard ou Enterprise) qui, elles, sont payantes et nécessitent une licence. Les versions Server disposent d’un utilitaire en ligne de commande, qui permet de lancer le rafraîchissement des DataFlows en dehors du module Desktop, et d’un langage de srcipting avancé (datasript). Elles permettent également l’accès à un référentiel partagé. La version Standard est bridée à 8 cores, contrairement à la version Enterprise qui n’a pas de limitation.

À propos ASI
ASI accompagne dans leur transformation digitale les organisations publiques et privées, ETI et Grands Groupes. Notre métier est de comprendre les besoins et d’identifier les usages à valeur ajoutée afin de concevoir, réaliser et déployer des solutions digitales qui améliorent l’Expérience des collaborateurs et des clients dans 3 grands domaines : - La Digitalisation des Processus et Services : conception et développement d’applications métiers, services clients, web et mobile… - La Data Intelligence : reporting et analyse, gouvernance des données, Big Data... - La Connaissance et la Collaboration : intranet/ portail collaboratif, réseau social d'entreprise, base de connaissances, CRM… Créée en 1993 et implantée dans 10 villes en France (Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Brest, Nantes, Niort, Tours, Bordeaux et Toulouse), ASI compte 370 collaborateurs. Contactez-nous pour vos projets : 0806 700 800 (service gratuit + prix appel) / asicom@asi.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :