SAP BusinessObjects BI 4.0 SP6 : Y passer ou pas ?

Pour les nombreux utilisateurs de la plate-forme BI 4 qui se demandaient encore dans quelle version de patch se positionner, la réponse ne sera pas simple avec le SP6, qui n’apporte pas de nouveauté particulière.

En effet, en fonction de sa trajectoire de migration et des composants utilisés, un certain nombre de bugs ont effectivement été résolus pour ceux qui étaient passés en SP5 et attendaient les correctifs déjà mis à disposition dans  le niveau inférieur, SP4, et pas déclinés en SP5 !

La trajectoire semble désormais rétablie puisque ce SP6 fusionne les améliorations apportées dans le SP5 et l’ensemble des correctifs SP4 + SP5.

Parmi les points à noter :

Les plate-formes faisant appel à des données issues d’univers pointant vers des sources BW rencontrent toujours quelques problèmes de stabilité, mais :

  • l’applet Java a retrouvé une certaine stabilité et semble en moyenne plus rapide.
  • pour ceux qui utilisent le SDK, il est désormais possible d’exporter un document Webi au format TXT (ou presque, en XML)
  • attention : il n’est plus possible de CREER des connexions sur DB2 for z/OS v8, DB2 UDB v8 and DB2 v9.1, GreenPlum 3, MS Access 2003, MS Excel 2003, MS SQL Server 2005, Progress OpenEdge 10, Sybase IQ 12.7 et Sybase SQL Anywhere 10.

Parmi les évolutions attendues, nous regrettons de ne pas pouvoir :

  • créer d’alerteur en mode web (OK avec l’application riche)
  • ajouter ou retirer une dimension dans une dimension déjà fusionnée (perte fonctionnelle par rapport à la 3.1, mais cela devrait revenir en 4.1). Ceci est particulièrement bloquant lorsque la dimension fusionnée a déjà été utilisée en affichage ou dans des formules ou autres variables. Cela n’est pas contournable par l’option de document « Fusionner automatiquement les dimensions » pour des dimensions d’univers différents.

D’un point de vue installation, une distribution SP6 inclus est disponible et permet de gagner un temps précieux lors de l’installation, ce qui n’était pas le cas avec le SP5.

L’impression globale est donc positive pour la majorité des plates-formes rencontrées qui avaient été passées en SP5, mais il semble que les plate-formes stables en SP4 attendront encore quelques temps pour franchir le pas.

À propos Benoît GUILLOT
Senior SAP BI Consultant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :