Sortie de Qlik Sense – BI self service

Dernier article de cette série consacrée au nouveau produit de la société QlikTech, Qlik Sense, je vous propose aujourd’hui de découvrir les possibilités offertes à l’utilisateur pour créer ses propres analyses.

Préparation de l’environnement

Rendez-vous dans le hub afin d’ouvrir une application existante. Une fois ouverte, vous pouvez cliquer sur l’icone Create new sheet pour ajouter un nouvel onglet. Cet onglet nommé, vous devez l’ouvrir pour pouvoir le modifier en cliquant sur l’icone Edit (en orange dans l’impression d’écran ci-dessous).

Editer Analyse QlikSense

Interface d’édition Qlik Sense

L’ajout d’éléments dans un onglet se fait de façon très intuitive en glissant-déposant un modèle depuis le panneau de gauche vers le centre. Il existe 3 parties dans ce panneau :

  • Charts : permet l’ajout d’éléments graphiques,
  • Fields : permet dans un élément graphique d’ajouter une dimension ou un indicateur,
  • Master items : permet la réutilisation d’éléments.

Ajout de textes et images

Commençons par ajouter un logo en nous rendant dans le panneau de gauche sur l’objet Text and image. Un glissé-déposé dans la zone de travail permet d’ajouter l’élément. Les poignées oranges permettent de le redimensionner et positionner facilement. Sur la droite un panneau de configuration est visible, il va nous permettre par exemple dans la section Apparence de faire référence à une image stockée dans la bibliothèque.

Qlik Sense Logo

Ajout des listes de sélection

Comme vous le savez, les listes de sélection sont l’une des possibilités offertes à l’utilisateur pour naviguer dans l’information. Pour les ajouter dans un onglet, il faut se rendre dans le panneau de gauche Field et glisser-déposer un élément dans la zone de travail. Ensuite vous avez le choix entre créer une liste multiple en ajoutant dans le panneau de droite d’autres dimensions ou conserver une liste simple.

Qlik Sense Listes de sélection

Ajout de listes de sélection

Ajout de graphiques

La création d’un graphique débute avec l’ajout d’un modèle dans la zone de travail. Ensuite il suffit de glisser un premier champ comme dimension, puis un second auquel il faudra associer une fonction d’agrégation pour créer une première restitution. L’élément sera ensuite paramétrable dans le panneau de droite pour choisir les couleurs, définir un titre, limiter le nombre de valeurs affichées, etc.

Qlik Sense Graphique

Créer un graphique dans Qlik Sense

Réutilisation des éléments

Qlik Sense propose une fonctionnalité très intéressante de centralisation des définitions d’objets : la bibliothèque permet de stocker des dimensions, des indicateurs complexes ou même des objets graphiques de façon à les réutiliser dans les différents onglets d’une application. Ainsi l’utilisateur métier peut manipuler des expressions complexes sans avoir à maîtriser la syntaxe du Set Analysis et donc sans risque de se tromper.

Qlik Sense Master Items

Bibliothèque objets Qlik Sense

 

Bilan

Comme pour l’expérience de navigation dans les données, l’interface de modification des applications est simple, épurée et mutli-support : on est vite tenté de toucher son écran pour modifier les éléments ! Il manque encore quelques fonctionnalités (ex: tableau croisé), mais cette première version desktop (gratuite et sans limitation) est très facile à prendre en main et très clairement destinée à un public non technique. Nous attendons maintenant la version serveur et son lot de nouveautés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :