Vous prendrez bien un peu de CAFÉ (Cognos Analysis For Excel) ?

CAFÉ n’est pas nouveau et les utilisateurs de Cognos BI le connaissent bien. C’est davantage une découverte pour les utilisateurs de Cognos TM1; en effet, CAFÉ prend désormais en source des instances TM1 (depuis la version 10.2.0).

CAFÉ est un add-in Excel pour les outils Cognos et c’est en tant qu’add-in Excel TM1 que je vais vous le présenter dans cet article.

CAFÉ peut être utilisé à la place de l’add-in « historique » qu’est Perspectives. Peut-être même remplacera-t-il Perspectives à terme ? Son avantage majeur réside dans des meilleures performances réseau que Perspectives.

Toutes les fonctionnalités d’analyse de données, mais aussi d’écriture (y compris en utilisant les bacs à sable) et les fonctionnalités de répartition sont disponibles.

On peut utiliser CAFÉ sous 3 modes différents détaillés ci-dessous.

1.Mode Tableau Croisé (Crosstab)

C’est un mode d’exploration des données à partir d’une vue existante (qu’elle soit privée ou publique).

On peut y associer un ou plusieurs graphiques Excel. En revanche, on ne peut insérer qu’un tableau croisé par onglet.

Ci-dessous une liste de fonctionnalités non exhaustive :

  • Possibilité de créer de nouveaux subsets (ou d’utiliser les existants), y compris en utilisant du MDX,
  • Exploration adhoc, mais aussi possibilité d’enregistrer des vues,
  • Exploration des données par zoom, pivots de dimensions, etc.,
  • Nombreuses possibilités de saisie :
    • Saisie directe au niveau fin
    • Au niveau fin, on peut également avoir une formule Excel ou un lien vers un autre fichier Excel (ce qui était toujours réclamé par les utilisateurs dans Perspectives !)
    • On peut utiliser les fonctionnalités de répartition standard accessibles en clic droit,
  • Possibilité d’insérer un calcul,
  • Le tableau peut être converti en statique (pour pouvoir être consulté en mode déconnecté par exemple)

Mode tableau croisé-crosstab

2.Mode Vue Flexible (Flexview)

C’est un mode qui permet de combiner plusieurs vues dans une même feuille Excel (y compris s’appuyant sur plusieurs cubes différents).

Une fois la vue « déposée » dans la feuille Excel, on ne peut plus faire de pivots de dimensions, uniquement changer les éléments des dimensions.

Ci-dessous une liste de fonctionnalités non exhaustive :

  • Nombreuses possibilités de saisie :
    • Saisie directe au niveau fin
    • Au niveau fin, on peut également avoir une formule Excel ou un lien vers un autre fichier Excel (ce qui était toujours réclamé par les utilisateurs dans Perspectives !)
    • On peut utiliser les fonctionnalités de répartition standard accessibles en clic droit
  • En affichant plusieurs contextes, on peut par exemple visualiser l’impact d’une saisie directement
  • Le tableau peut-être converti en statique (pour pouvoir être consulté en mode déconnecté par exemple)
  • Les vues partageant des dimensions communes peuvent être facilement synchronisées via une formule Excel
  • On peut insérer des graphiques Excel, des formules Excel

Mode vue flexible-flexview

3.Mode Formules

Ce mode pourrait être qualifié de mode à la « Perspectives », c’est-à-dire que l’on a des formules de liaison entre la cellule Excel et le cube TM1.

Il n’y pas de possibilité de « slicer » à la volée à partir d’une vue pour récupérer la vue avec les formules adéquates. L’idée de ce mode est plutôt de récupérer des rapports ayant été créés sous Perspectives, peut-être pour des utilisateurs ayant des problèmes de performance réseau.

Ce mode, disponible depuis la 10.2.2, a toutefois les limites suivantes :

  • Pas de writeback possible
  • Les fonctions disponibles sont les suivantes : DBR, DBRA, DBRW, SUBNM, VIEW
  • Pas de fonctions relatives aux formulaires actifs

 D’un point de vue technique, il faut activer un add-in CAFÉ xll. Cet add-in ne peut pas fonctionner simultanément avec l’add-in Perspectives.

En conclusion

Qui CAFÉ va-t-il séduire ?

  • Probablement pas les utilisateurs existants, ayant élaboré avec Perspectives des rapports Excel très poussés, et utilisant les formulaires actifs.
  • Sans doute les utilisateurs ayant des problèmes de performance dus à leur réseau.
  • Peut-être des anciens utilisateurs d’Essbase qui débutent avec TM1 et qui trouveraient CAFÉ plus proche que Perspectives de l’add-in Essbase auquel ils sont habitués.

« Performance Modeler » : Une autre façon de développer une application « Cognos TM1 »

Avant l’apparition de la version 10 de Cognos TM1, tous les projets d’implémentation s’appuyaient sur les outils de développements intégrés dans « Architect ».

Ces outils, largement approuvés et testés, sont vieillissants et peuvent paraître austères aux non-initiés.

L’arrivée de « Performance Modeler »

Pour pallier ces défauts, IBM a choisi d’introduire avec la version 10 de TM1 un nouvel outil Web à destination des développeurs : « Performance Modeler ». Il s’agit en réalité d’un rapprochement avec le logiciel « Planning Contributor ». Une approche nouvelle en matière de méthodologie de conception et de déploiement d’une application TM1 a vu le jour.

Bien que les « IBMers » s’accordent à dire que « Performance Modeler » est l’avenir de la modélisation TM1, ce nouvel outil ne fait pas l’unanimité.

En effet, ce changement de méthodologie conduit IBM à faire face à une résistance au changement portée par la communauté des développeurs TM1 ayant une parfaite maîtrise des anciens outils de développement.

Pour éviter d’imposer cette solution et de créer des crispations, IBM s’emploie à former de nouveaux développeurs en mettant en avant la facilité d’utilisation et de nouvelles fonctionnalités. Les investissements sur « Performance Modeler » vont perdurer, il devrait s’améliorer avec le temps et gommer ses défauts de jeunesse. C’est la voie qu’IBM a choisie, si bien que très vite tous les développeurs TM1 devront regarder cette solution de plus près pour éviter d’être dépassé.

Les deux outils vivent aujourd’hui côte à côte et la question qui demeure est :

Quel outil de développement utiliser ?

La réponse est loin d’être évidente, certains préconisent même l’utilisation parallèle des deux solutions mais des problèmes de compatibilité ont été relevés. Ces difficultés se manifestent principalement lorsque des développements réalisés sous « Performance Modeler » sont réutilisés dans « Architect ».

Finalement il est préférable de faire un choix pour minimiser le risque d’erreur.

Voici ce que propose « Cognos TM1- Performance Modeler » par rapport à « Cognos TM1- Architect » :

Les côtés positifs de « Performance Modeler »

  • La création de cube est simplifiée, elle se réalise par cliquer-déplacer, avec la possibilité de renommer, de supprimer ou d’ajouter des dimensions sans détruire le cube
  • Création des règles via un assistant qui guide le développeur en fonction du contexte, dans ce but il est nécessaire de renseigner le type pour les dimensions utilisées dans le cube
  • L’édition des dimensions se fait via une fenêtre unique incluant la gestion des attributs

Performance Modeler Cognos TM1

  • Les feeders sont auto générés
  • Turbointégrator contient des fonctions d’édition améliorées
  • Génération d’un diagramme de flux de données

Data Flow Cognos TM1 performance modeler

  • Assistant à la création des liens entre cubes

liens entre cubes Cognos TM1 Performance Modeler

Les inconvénients

  • La réplication est non prise en charge dans PM
  • La création de sous ensemble est restreinte car la prise en charge du MDX est limitée et la fonction « développer au-dessus » manque à l’appel
  • Pas d’accès au détail
  • Absence de la déconnexion utilisateur et de la diffusion de messages individuels
  • Les sources de données ODBO ne sont pas supportées
  • Impossibilité d’ajouter des documents Excel dans les dossiers applicatifs
  • Les processus créés à partir de « Performance Modeler » ne doivent pas être édités dans les applications natives Architect ou Perspective

Cognos : Quoi de neuf dans la version 10.2.1 ?

Disponible depuis le 5 juillet 2013, la version 10.2.1 de Cognos apporte son lot de nouveautés qui fait d’elle plus qu’une simple mise à jour. Cette nouvelle version met en avant l’optimisation des ressources et l’amélioration des performances. IBM met notamment l’accent sur les capacités in-memory en développant la gestion des cubes multidimensionnels.

Parmi ces évolutions, des changements de noms sont à observer, ainsi Cognos Business Insight devient Cognos Workspace et Cognos Business Insight Advanced devient Cognos Workspace advanced.

Nouveautés Cognos Workspace

  • La création de filtres associés et liés à plusieurs widgets (sélection de valeur, filtre curseur).
  • L’actualisation automatique des valeurs de filtre en fonction des données des rapports.
  • La proposition automatique du graphique le plus adapté à la donnée.
  • La gestion par onglets permettant une meilleure organisation de l’information.
  • La présence d’un espace latéral commun à tous les onglets (utilisation d’un filtre commun).
  • Les graphiques permettent des interactions au clic (nouveau filtre/tri).
  • Le contrôle de l’accès précis aux fonctions Cognos Workspace (affichage, impression, navigation, commentaires, accès aux filtres, option de filtre et de tri…).

Autres améliorations : Gel des en-têtes de colonnes et de lignes, affichage des détails des en-têtes, impression d’un espace de travail.

En-têtes Cognos Workplace

Nouveautés Report studio

  • Présence de nouvelles visualisations (cartes arborescentes, cartes thermiques et diagramme réseau font partie des nouveautés). IBM offre également la possibilité de créer des visualisations personnalisées, spécifiques aux besoins des entreprises.
  • Options de formatage vers Microsoft Excel améliorées.

Nouveautés Report Studio

  • Cognos Active report devient contrôlable par les widgets IBM Cognos Workspace (via les cases à cocher et les curseurs).
  • Une nouvelle API permettant de contrôler les invites par JavaScript est disponible.

Nouveautés Cognos Mobile

  • Nouvelle interface pour accéder au contenu BI d’une manière plus visuelle.

Cognos Mobile

  • Configuration automatique pour IPAD d’Apple pour qu’elle se connecte automatiquement au serveur BI.
  • L’amélioration des performances de l’affichage des rapports et prise en charge du mode transmission en rafale.
  • La prise en charge des fonctions de zoom par « pincement ».
  • Notification Push d’Apple pour avertir de la disponibilité de nouveaux rapports.
  • Sécurité : Contrôle de l’accès à Cognos mobile via l’ajout d’un nouveau rôle dans Cognos Administration.

Les cubes dynamiques IBM Cognos

IBM Cognos Business Intelligence intègre une technologie de cubes dynamiques permettant de faire des requêtes sur une large volumétrie de données avec une rapidité améliorée, la technologie ROLAP (Relational Online Analytical Processing) utilise les agrégations in-memory pour réduire le transfert et le calcul de données. IBM Cognos Dynamics Cubes vient se connecter aux datawarehouses existants.

  • IBM Cognos Cube designer donne la possibilité de créer des cubes à l’aide d’un assistant d’agrégation qui analyse la structure des données et détecte les hiérarchies.
  • IBM Cognos Cube designer permet d’appliquer la sécurité à un niveau plus fin ou de récupérer la sécurité dans les tables de la base de données.
  • La console d’administration de Dynamic Cubes permet de déployer les cubes sur plusieurs serveurs afin d’équilibrer la charge.

Cubes dynamiques Cognos

En savoir plus : IBM Cognos Business Intelligence améliore les performances de l’entreprise en offrant une suite de solutions permettant aux utilisateurs de prendre les bonnes décisions au bon moment.

http://www-01.ibm.com/software/fr/analytics/cognos/

Atelier gratuit de prise en main de la solution IBM Cognos TM1

Finies les présentations magistrales, place à la pratique : ASI vous propose de participer, durant 1 journée, à son atelier gratuit de prise en main de la solution IBM Cognos TM1 le 10 avril à Nantes.

La journée se déroulera en 2 temps :

  • Une présentation de l’état de l’art du pilotage et de l’animation de la performance avec une vision globale du marché Business Analytics
  • Un atelier de prise en main concrète de la solution IBM Cognos TM1 où vous apprendrez directement sur des postes dédiés à :
    • Alimenter la solution avec de nouvelles données
    • Analyser, filtrer et explorer vos données
    • Consolider en temps réel et exploiter des scénarios prédictifs
    • Diffuser les résultats auprès d’autres utilisateurs

Ces travaux pratiques vous permettront de découvrir la simplicité de prise en main de Cognos TM1, de mieux comprendre sa philosophie et d’imaginer quels pourraient en être les domaines d’application dans votre entreprise.

L’atelier ne demande pas de compétence informatique particulière et s’adresse à tous les utilisateurs potentiels d’une solution de planification, d’analyse et de simulation budgétaire et/ou opérationnels, techniques (DSI, Chef de projet, Responsable décisionnel) oufonctionnels (Directions métiers : Finance, Contrôle de gestion, Commerce, Ressources Humaines…).

Vous êtes intéressé par cet atelier ? Cliquez sur le lien ci-contre pour vous inscrire ! S’inscrire

IBM Cognos BI 10.2 : changements de noms…

Avec la sortie de la version IBM Cognos BI 10.2 (T3 2012), on retiendra surtout le renommage de Cognos Business Insight et de Cognos Business Insight Advanced afin d’éviter toute confusion avec les noms d’autres composants.

IBM Cognos Business Insight s’appelle maintenant IBM Cognos Workspace, et IBM Cognos Business Insight Advanced devient IBM Cognos Workspace Advanced.

Pour rappel, voici la liste des composants de la plateforme IBM Cognos BI 10.2 :

IBM COGNOS2

Il est aussi à noter que les différents Studio de la version 10.2 cités ci-dessus incluent plusieurs améliorations destinées aux utilisateurs.

Découvrez IBM COGNOS Insight

Avec la version 10.1, l’éditeur IBM COGNOS a sorti en mars 2012 IBM COGNOS Insight, le dernier outil de Business Application.

IBM COGNOS Insight est une solution analytique personnelle qui vous permet d’explorer, d’analyser, de visualiser, de simuler et de partager en toute indépendance vos données locales.

Avec cette nouvelle offre, IBM COGNOS veut se positionner sur le marché de la Data Visualisation pour concurrencer Qlikview et Tableau Software.

  • Explorer : Importez, fusionnez et analysez tous les types de données sur votre PC par simple « glisser / déposer »

  • Analyser : Créez des applications personnalisées, des tableaux de bord afin de visualiser les données.

  • Visualiser et simuler : Ayez un contrôle complet de la présentation avec des fonctionnalités de simulation (technologie TM1).

  • Partage et publication sur le portail Ibm Cognos BI C10 sous la forme d’une application.

ASI à l’heure de la performance financière avec IBM Cognos TM1

En 2011, afin d’accompagner sa croissance, ASI devait franchir un nouveau cap en se dotant d’un véritable outil de contrôle budgétaire intégré. Cet outil devait être capable de traduire les spécificités de notre organisation et nos règles de gestion internes tout en offrant un meilleur suivi de nos axes de performance. Nous avons choisi de mettre en œuvre la solution IBM Cognos TM1.

Aujourd’hui, les bénéfices attendus sont au rendez-vous. L’implantation de IBM Cognos TM1 nous a permis de :
– Réduire de façon significative nos délais d’itération du processus budgétaire
– Fiabiliser la construction de notre budget annuel et de nos prévisions mensuelles
– Réduire de façon considérable les temps humains de manipulation de fichiers Excel et dégager ainsi plus de temps pour l’analyse des éléments financiers
– Simuler de façon simple et efficace les différents scénarios d’itération par l’utilisation de la fonction « bac à sable ». ASI à l’heure de la performance financière avec IBM Cognos TM1

%d blogueurs aiment cette page :